Des « gilets violets » pour orienter les touristes parisiens

Des « gilets violets » pour orienter les touristes parisiens

La capitale française est à ce jour une des destinations les plus prisées en matière de tourisme. Le fait est que Paris s’affiche même en troisième position lorsqu’il s’agit des villes les plus visitées en 2016. Bien que la ville ait connu quelques attentats, la ville lumière reste toutefois toujours autant attrayante par les nombreuses merveilles qu’elle a à offrir. C’est un peu pour apporter un coup de main important au tourisme que les « gilets violets » ont été créés. Ces fameux « gilets violets » avaient pour principale mission vers la fin de l’année 2016 de prendre spécifiquement les nombreux touristes s’aventurant dans la capitale.

Un accueil mémorable lors d’une visite à Paris

La première impression sur une ville est très importante lorsque l’on s’y rend pour la première fois. C’est en effet sur cette initiative que s’est basée la façon de faire des « gilets violets ». L’accueil est crucial, et les professionnels ont laissé paraitre qu’ils avaient besoin de ces quelques volontaires pour parfaire encore le tourisme parisien. Il est à noter que les « gilets violets » étaient quelques étudiants volontaires. Ces volontaires du tourisme ont été rémunéré comme stagiaire et ont effectué leurs services jusqu’au réveillon du nouvel an. Une initiative qui devrait reprendre au prochain printemps.

un-accueil-unique-des-touristes-par-les-gilets-violets.jpg

Une initiative pas très nette aux yeux des responsables de la capitale

Si le projet « gilets violets » a connu un franc succès au cœur des différents sites touristiques de la capitale, il a été vu que l’initiative n’a pas été bien vu des responsables de la ville. Fait est de constater que la mairie de Paris a affirmé ne pas avoir été mis au courant du projet. Les gilets violets sont d’après eux, une disposition de trop vu qu’il existait déjà depuis 2015 des volontaires ayant servis de guide touristique au sein de la ville même. Toutefois, les autorités de la ville de Paris ont souligné que le projet « gilets violets » était malgré tout une bonne initiative.